Quand l'utilisation des machines à coudre s'est-elle généralisée ?


La couture est un art qui remonte à au moins vingt mille ans. À l'origine, la couture était une affaire d'aiguilles en os et de tendons d'animaux. Ce n'est qu'au 14e siècle que les aiguilles en fer ont fait leur apparition.

Pendant des siècles, la couture a été une activité manuelle. Les premières tentatives de création d'une machine à coudre sont apparues à la fin du 18e siècle. Cependant, l'utilisation des machines à coudre ne s'est pas généralisée avant les années 1800, lorsque plusieurs inventions majeures ont été réalisées.

Machines à coudre des années 1800

En 1830, un tailleur français, Barthelemy Thimonnier, a fabriqué la première machine à coudre fonctionnelle. Walter Hunt a suivi avec la première machine à point noué en 1832. John Fisher, un inventeur anglais, a tenté de combiner des innovations cruciales en 1844, mais s'est heurté à un problème de brevet.

Elias Howe a révolutionné la scène avec une aiguille munie d'un chas à la pointe et du fil provenant de deux sources. Plus tard, en 1851, Issac Singer a combiné les innovations de Hunt et Howe avec ses propres améliorations, ce qui a donné lieu à une bataille pour la violation de brevets et à la première communauté de brevets dans les années 1850.

Qu'est-ce qui a conduit à la popularité des machines à coudre ?

Toutes ces innovations cruciales ont amélioré l'industrie de la couture. Au départ, la couture était manuelle. Manuellement, la couture se faisait à 50 points par minute. La machine d'Elias Howe était cinq fois meilleure. Associées au point d'arrêt de Hunt et au système d'aiguille verticale et de pédale de Singer, les machines à coudre sont devenues beaucoup plus efficaces.

Au début, les machines à coudre étaient industrielles. Cependant, en 1856, Singer a domestiqué les machines à coudre, ce qui a permis leur utilisation à grande échelle. Ces facteurs, associés aux suivants, ont conduit à la généralisation de l'utilisation des machines à coudre.

Efficacité

La couture manuelle était une corvée. À 50 points par minute, le rythme manuel le plus rapide, il fallait parfois des heures pour coudre un vêtement. Au départ, les machines à coudre étaient cinq fois plus rapides, puis vingt fois plus à la fin du XIXe siècle.

Cela signifie qu'elles sont suffisamment efficaces pour être utilisées dans l'industrie. La machine de Barthelemy Thimonnier produisait des uniformes pour l'armée française. Au milieu du XIXe siècle, les machines à coudre produisaient des vêtements, des chaussures et des brides que les tailleurs vendaient dans le commerce.

  Quel âge a ma machine à coudre Montgomery Ward ?

Domestication

Jusqu'au milieu des années 1800, les machines à coudre étaient des appareils volumineux, encombrants et à manivelle. Elles n'étaient utilisées que dans l'industrie, en raison des opérations techniques qu'elles nécessitaient. Cependant, en 1856, Singer a mis au point une version plus petite à pédale (ou à manivelle) destinée à un usage domestique. Il a beaucoup investi dans les pièces interchangeables, ce qui a fait exploser les revenus.

Des modèles adaptés aux familles, comme le Turtleback, étaient moins chers, fiables et faciles à utiliser. Ils ont commencé à dominer le marché.

Les habitants et les femmes, en particulier, ont pu se lancer dans l'industrie de la confection, créant ainsi des emplois pour eux-mêmes. Les groupes d'entraide, les sociétés et les associations ont commencé à enseigner la couture comme une compétence socio-économique. La couture a aidé les femmes, en particulier, à acquérir des compétences d'auto-assistance et à améliorer leur niveau de vie.

Innovation

Les anciennes variantes des machines à coudre étaient inefficaces. Au départ, les machines à coudre utilisaient des aiguilles avec des crochets jusqu'à l'invention de l'aiguille à chas de Howe. Sa navette source à deux fils a amélioré la machine à coudre.

Cependant, avant Singer, la couture se faisait à l'horizontale et à la manivelle. Le système d'aiguille verticale et de pédale de Singer a changé tout cela. Les machines à coudre sont devenues faciles à apprendre à utiliser et très efficaces.

La mise en commun des brevets d'innovations d'inventeurs importants a calmé les guerres de brevets des années 1850. Elles ont permis des développements cruciaux dans l'industrie de la couture qui sont encore utilisés aujourd'hui. Le crochet rotatif et les quatre mouvements d'alimentation d'Allen Wilson et le dispositif de tension automatique de James Gibb à la fin des années 1850 ont certainement amélioré les machines à coudre.

Mondialisation

Avec la révolution de l'industrie de la couture en Amérique dans les années 1850, les industries manufacturières se sont mises à cibler l'utilisation domestique. Cela a conduit à une large utilisation des machines au niveau national, qui s'est rapidement étendue au niveau international.

  Comment enlever la rouille d'une machine à coudre Singer vintage ?

De grandes entreprises telles que Chadwick et Jones, Howe, et finalement Singer, se sont développées sur les marchés européens. Elles ont établi des usines au Royaume-Uni, et leurs machines à coudre ont connu un succès immédiat. Certaines entreprises européennes de machines à coudre, telles que Husqvarna, ont acquis les droits de reproduction du modèle américain Weed et ont connu un succès immédiat.

Promotion

Au début, les machines à coudre étaient fabriquées pour un usage industriel ciblé. Cependant, suite à l'éruption de la demande de machines à coudre domestiques, les efforts se sont intensifiés pour réaliser des ventes en raison de la concurrence. Les marques se sont affrontées et se sont concentrées sur les revenus. Les machines à coudre étaient durables, construites pour durer toute une vie et très innovantes. Cela signifie qu'elles coûtaient une fortune à l'époque.

La marque Singer a fait preuve d'ingéniosité dans la promotion des machines à coudre. Elle a mis au point un système de location-vente qui a permis d'augmenter les ventes. Elle a également encouragé l'utilisation de machines à coudre par les femmes en tant qu'activité socio-économique. Cela a donné naissance à un grand nombre d'organisations caritatives et d'associations qui se consacrent à l'autonomisation par la couture.

Diversité

Les machines à coudre anciennes étaient actionnées à la main. Elles étaient donc lentes et difficiles à utiliser. Cependant, avec l'invention de la machine à pédale dans les années 1850, les machines à coudre sont devenues plus rapides. Les machines à coudre pouvaient produire près de mille points par minute, contrairement à leurs homologues à manivelle. Bien qu'avec d'autres améliorations, la manivelle s'est améliorée et a été vendue comme une variante de la version à pédale pour différents modèles.

À la fin du XIXe siècle, la première machine à coudre électrique est apparue sur le marché. Cependant, elle n'était pas portable. En effet, elle avait besoin d'une source d'énergie pour alimenter son moteur. C'est dans les années 1920 que les premières machines à coudre électriques portables pratiques ont fait leur apparition.

Questions fréquemment posées

Quand la première machine à coudre a-t-elle été construite ?

Le premier est John Heathcoat, un inventeur britannique à qui l'on attribue la construction d'un métier à tisser enveloppant dans les années 1700. Charles Weisenthal a suivi Thomas Saint, avec un modèle breveté, dont la reproduction a échoué.

  Les vieilles machines à coudre valent-elles de l'argent ?

Plusieurs échecs d'autres inventeurs en quête de brevets ont suivi, jusqu'à ce que le tailleur français Barthelemy Thimonnier produise la première machine à coudre fonctionnelle. John Fisher, Walter Hunt, Elias Howe et Issac Singer, dans les années 1800, ont tous apporté d'importantes innovations qui ont conduit aux machines à coudre actuelles.

Quelle était la première marque de machine à coudre ?

À l'origine, les machines à coudre n'étaient pas fabriquées dans le commerce, sauf pour Barthelemy Thimonnier, mais elles n'étaient pas associées à un nom de marque. Après les innovations et les guerres de brevets des années 1850, les marques de machines à coudre ont commencé à apparaître.

Singer, Howe, Wheeler & Wilson, et Willcox & Gibbs sont tous apparus sur le marché des machines à coudre à ce moment-là. Ils ont formé la fameuse communauté de brevets des années 1850 et ont créé de grandes entreprises de fabrication.

Qu'est-ce qui a rendu les machines à coudre plus populaires ?

La popularité des machines à coudre a augmenté avec leur efficacité de couture. À la fin des années 1800, les machines à coudre faisaient 900 points par minute. Cependant, c'est la domestication dans les années 1850 qui a stimulé leur utilisation.

À l'origine, les machines à coudre étaient fortement industrialisées. Les machines à coudre construites pour un usage local étaient plus petites et faciles à utiliser et à faire fonctionner. Les gens pouvaient donc les acquérir et les utiliser à plus petite échelle. La promotion a amplifié ce phénomène.

Une invention qui a un impact

On peut dire que les machines à coudre sont l'une des inventions du millénaire. Elles ont complètement révolutionné l'industrie de la couture. Il est actuellement impossible d'imaginer que quelqu'un fasse de la couture manuelle. D'autres innovations comme la broderie et la couture informatisée sont désormais une forme d'art. Ce qui n'était au départ qu'une quête pour faciliter la couture manuelle est aujourd'hui une profession respectable dans le monde entier. Nous devons tout cela à tous les innovateurs exceptionnels qui, ensemble, ont contribué à ce magnifique métier.

Messages récents